Catégorie : Articles des membres

Articles posté par les membres de ML2D

Les biais cognitifs hérités de l’époque néolithique et leurs conséquences en politique

La pensée est un phénomène biologique. Elle est le fruit de l’évolution, d’une sélection darwinienne aboutissant à une parfaite adaptation de notre cerveau à notre environnement. L’évolution est un phénomène lent, notre cerveau est identique à celui de nos ancêtres chasseurs cueilleurs du néolithique. Physiquement, cerveau compris, nous sommes des chasseurs cueilleurs habillés en Hugo Boss. Nous sommes conçus pour vivre en petits groupes d’une cinquantaine d’individus fortement soudés prêts à se sacrifier les uns pour les autres (c’est l’origine de nos tendances altruistes). C’était une stratégie payante il y a 50 000 ans dans un environnement stable et qui n’évoluait pas : c’est la stratégie de la tribu. Dans cet environnement, la question de l’individu et des droits naturels était vite

Continuer la lecture

La soupe est bonne, mais nous n’en mangeons pas 

L’école publique en France n’est plus capable d’assurer son rôle d’ascenseur social. Les décisionnaires le savent et préfèrent mettre leurs enfants dans le privé. Inefficace, l’Éducation nationale coûte cependant très cher aux contribuables. Que faire ? ML2D prône la mise en place du bon d’éducation, une solution qui a fait ses preuves ailleurs. Dans son discours de politique générale du 12 juin Edouard Philippe déplorait : « La France est un des pays les plus redistributifs au monde, et pourtant l’un des pays où le déterminisme social est le plus élevé. L’influence du milieu social sur les performances scolaires est parmi les plus élevées ». « Redistributif » veut dire que nous payons beaucoup d’impôts. Sur 1 000 € de dépenses publiques, l’Éducation nationale absorbe 96

Continuer la lecture

Et si la France se dotait, enfin, d’un modèle économique

Ce nouveau modèle économique favoriserait  richesse et prospérité à un horizon de cinq à dix ans. Pour comprendre les étapes de cette stratégie de développement, rappelons au préalable ce que nous entendons par « modèle économique » en revenant brièvement sur ses quatre points clés. Qu’est-ce qu’un modèle économique ? Un modèle économique pour une entreprise repose sur quatre points : * Une équation de valeur : L’entreprise doit proposer un bien ou un service au client dont la valeur perçue est supérieure au coût pour l’entreprise. Pour répondre à cette équation,  l’entreprise s’efforce de répondre aux questions suivantes : quelle est sa cible de clientèle ? Quel problème cherche-t-elle à résoudre ? Quels sont ses besoins non satisfaits ? Que peut-on proposer pour résoudre son problème

Continuer la lecture

APPLICATION DU PRINCIPE DE LA GRENOUILLE DE ROSTAND (le fils)

APPLICATION DU PRINCIPE DE LA GRENOUILLE DE ROSTAND (le fils) A l’écologie-liberticide A la sécurité-liberticide A la fiscalité-liberticide, A la Justice-sociale-liberticide, etc. 1) La sécurité-liberticide : l’Etat prévoit un permis d’utiliser une tronçonneuse. Logiquement devraient suivre : le permis pour les tondeuses, les perceuses, les ponceuses, un permis pour monter sur une échelle ou pour ouvrir les huitres (occupation qui fait bien plus de blessés que les tronçonneuses d’après mes souvenirs de pompier); le permis d’utiliser un marteau, etc.  Sont déjà à l’étude le permis obligatoire pour les bicyclettes, le port du casque obligatoire pour le vélo, les patins, le skate et les skis, l’interdiction de se promener en montagne sans accompagnateur, etc.  Aux USA les radars de vitesse ont fait

Continuer la lecture

liberté et acquis sociaux

Beaucoup ignorent que les principales avancées sociales, mal nommées “acquis sociaux”, ont pour origines, soit des lois votées par des gouvernements libéraux, soit ont été mises en place par des entrepreneurs :Ainsi, le droit de grève a été promulgué par le député libéral Emile Ollivier en 1864, et le droit syndical, défendu en son temps par Frédéric Bastiat, a été proclamé par Waldeck-Rousseau en 1884, autre libéral.Hélas, les communistes n’ayant pas réussi à bloquer la loi (Jules Guesde, marxiste, s’opposera à cette loi, arguant qu’elle était un embrigadement des ouvriers), ils ont pris leur revanche en 1945 (à travers le Conseil National de la Résistance qui leur est quasiment soumis) en pervertissant ce droit : Jusqu’alors uniquement financés par les

Continuer la lecture

Et si nous récupérions notre salaire et non simplement ses miettes ?

Les années passent, les gouvernements se succèdent. La politique économique de la France est discutée, débattue, mais sans réelle efficacité. Quelque soit l’éternelle mesure étatiste qui est pondue, le déficit français se creuse, nos caisses sont vides à partir du 15 novembre de chaque année, nos missions régaliennes sont abandonnées au profit de politiques dites « sociales ». N’importe qui lisant cet article s’accordera à dire que la nature de ces politiques est étatiste, quel que soit le degré.  Mais finalement, nous savons bien que tous ces chiffres de dette public, de PIB, de chômage sont délaissés d’énormément de français qui préfèrent passer naturellement leur temps libre avec leur famille, leurs amis, où à pratiquer un loisir lorsque le travail

Continuer la lecture